« Nous voulons des coquelicots », un manifeste pour la vie, la faune et la flore

Publié le : , par  Administrateur

Nous ne reconnaissons plus notre nature, elle est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en 15 ans, la moitié des papillons en 20 ans, les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards, les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies, les fleurs sauvages deviennent rares.

« Nous voulons des coquelicots » n’est pas un livre, mais un manifeste par lequel ses auteurs tirent la sonnette d’alarme devant une « véritable apocalypse » qui fait disparaître faune et flore. Le coupable ? l’industrie des pesticides atteinte de folie destructrice.

Tout commence après la seconde guerre mondiale, le peuple a faim et toutes les solutions prises, sont comme positives.

L’INRA (Institut national de recherche agronomique) entre en contact avec les chercheurs américains : modèle en pesticides avec une exceptionnelle productivité agricole.

Et au fil des années, des décennies, toujours plus d’alertes : les oiseaux pourraient ne plus chanter, les insectes disparaissent, les abeilles meurent, mais rien n’est fait !

Les politiciens votent des textes pour suspendre la production d’insecticides les toxiques et écotoxiques, mais laissent souvent des délais trop longs aux fabricants qui continuent à écouler leurs stocks. En 1990, une décision d’interdiction de production du Curlone a été prise, mais avec un délai de deux ans pour écouler les stocks, ensuite prolongé d’une année face à des stocks inépuisables.

« Ce monde qui s’efface est le nôtre… »

Les pesticides détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises.

Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance.

L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers. C’est l’heure d’agir dans un soulèvement pacifique de toute la société !

« Chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde ! »

Par Marie-Luce G.

Informations sur le livre :

Titre : Nous voulons des coquelicots
Auteurs : Fabrice NICOLINO ; François VEILLERETTE.
Edition : Paris : Les Liens qui Libèrent (LLL), 2018.
Cote : 5.1 NIC / 25 – RECIDEV (Besançon).

Ce livre est disponible pour emprunt : Adhérez au Centre de Ressources de RéCiDevet réservez-le par mail à : contact@recidev.org

Découvrez nos livres, DVD, jeux, dossiers pédagogiques et autres outils sur la ritimothèque en choisissant le site : 25-RECIDEV (Besançon).

Point sur les nouveautés

AgendaTous les événements

janvier 2022 :

Rien pour ce mois

décembre 2021 | février 2022

Brèves solidaires Tous les mois dans votre boite mail !

* Champs obligatoires

Voir les dernières Brèves.