Exposition Résonances

Publié le : , par  Administrateur
  • Deux colonnes à 4 faces - 1m de large X 2m de haut.
  • Les dispositifs sonores fonctionnent sur batterie ou secteur.
  • Public : collège, lycée, adulte
  • Année de création : 2017
  • Une exposition à l’initiative et coordonnée par RéCiDev.

L’exposition Résonances, kesako ?

Une exposition visuelle et sonore !

L’exposition est formée de deux colonnes à quatre faces, d’un mètre de large sur deux mètres de haut.

Chaque face présente le portrait d’une personne qui témoigne de son expérience de migration.
Chacun des portraits comporte :

  • un visuel : la photo de la personne qui témoigne ;
  • un aspect sonore : un dispositif audio innovant qui comporte plusieurs pistes courtes de lecture sur lesquelles sont enregistrées des bribes de témoignage sur le parcours de migration d’un témoin.

JPEG

Grâce à ces huit dispositifs osteophoniques (conduction osseuse qui désigne le phénomène de propagation du son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne), le public est invité à venir poser sa tête sur le portrait d’une personne ayant vécu une expérience de migration.

Le public entendra alors la voix des personnes photographiées, raconter leurs parcours de vie. Ces femmes et ces hommes viennent de Syrie, d’Indonésie, de Hongrie, d’Azerbaïdjan, d’Egytpe, du Soudan, de Géorgie et vivent aujourd’hui en France, à Besançon.

Pourquoi « Résonances » ?

Résonances c’est… :
… une exposition qui fait office de caisse de résonances, par sa forme et par son fond, les histoires qu’elle nous raconte.
… la manière dont notre corps va restituer le son, la voie des femmes et des hommes qui témoignent, à travers notre boîte crânienne, en résonnant avec des fréquences propres à chacun.
… des témoignages qui peuvent faire écho en nous, qui nous rappelle notre propre histoire parfois.
… le message d’une ou plusieurs personne(s) qui va éventuellement provoquer une réponse en nous, qui va nous émouvoir, nous faire réagir.
… l’effet de répercutions que ces parcours vont provoquer, dans les esprits et dans la diffusion que nous souhaitons donner à cet outil pédagogique, l’idée de propager ces témoignages et les questionnements qu’ils induisent.

Des outils ludiques et pédagogiques complémentaires pour animer l’exposition

En parallèle de l’exposition, un livret pédagogique sera créé. Celui-ci proposera des animations pédagogiques à mettre en place autour de l’exposition en cherchant à lutter contre les discriminations, déconstruire les préjugés liés à l’origine, aux migrations en favorisant l’intégration et la relation avec l’autre et le mieux vivre ensemble.

Le livret contiendra également des portraits et histoires de témoins supplémentaires, qui viendront enrichir les parcours présentés par Résonances.

Un grand merci à :

Les Partenaires :
Cette exposition est le fruit d’une collaboration artistique entre :
Ben Farey (artiste du collectif Tricyclique Dol - hackerspace 3615 Señor - installation sonore) a créé les dispositifs sonores ainsi que les supports ;
Aurélien Bertini (journaliste à Radio Campus Besançon), a réalisé les interviews et le montage sonore. Radio Campus est également partenaire du projet pour la mise en valeur et la communication faite autour de l’exposition ;
Yves Petit (photographe professionnel), a mis en lumière ces portraits-témoignages.

Les structures sollicitées :
Nous avons sollicité plusieurs structures locales qui travaillent directement avec le public migrant ou sont spécialiste de la question des migrations. Plusieurs structures ont répondu présent pour une réflexion partagée autour de la construction de ce projet, dès le début. Ces structures ont également été un fort appui lors de la recherche des témoins.

Merci à l’association, PARI, Des racines et des feuilles, la CIMADE, Miroirs de Femmes, le Site Migration de la Ville de Besançon, SOS racisme et au Centre Provisoire d’hébergement (CPH).

Projet réalisé avec le soutien de :
La Ville de Besançon, le Département du Doubs, la DILCRAH, la DRAC et le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

Infos pratiques

En cas de prêt de l’exposition :
Se référer aux tarifs de prêt standards des expositions du centre de ressources.
Les déplacements de l’exposition nécessitant une certaine logistique, les frais de déplacements sont à la charge de la structure d’accueil, ainsi que les temps d’installation et de désinstallation.

N’hésitez pas à nous contacter pour connaître toutes les conditions de mise en résidence.

AgendaTous les événements

avril 2018 :

mars 2018 | mai 2018

Brèves solidaires Tous les mois dans votre boite mail !

* Champs obligatoires

Voir les dernières Brèves.