Le droit de participer : démocratie et citoyens

Publié le : , par  Administrateur

Le 5 Mars 2016 est dédié au suffrage universel et au droit de vote. Cette journée soulève la question de la démocratie dans le monde. Comment l’exercer ? Qu’est ce qui l’entrave ? Autant de questions que vous pouvez creuser au centre de documentation de RéCiDev !
Petit tout d’horizon des ouvrages les plus pertinents sur le sujet…

Les enjeux du pouvoir :

  • Les mécanismes illégaux du pouvoir, Thierry Brugvin. « Cet ouvrage vise à montrer la réalité de certaines pratiques non démocratiques et illégales de nos élites économiques et politiques nationales et internationales. Il s’agit de faits qui nous sont habituellement cachés. Pourtant, ils émergent de temps en temps, lors de grands procès, notamment ceux de la françafrique, comme celui d’Elf-Total. [...] Ces actions sont menées en particuleir par les grandes puissances, les anciens pays coloniaux vis-à-vis des pays en développement, telle l’Afrique. Mais ces pratiques contaminent parfois la démocratie française, il s’agit du pouvoir exercé par la finance, les transnationales, les Etats, les réseaux, l’idéologie et la psychosociologie. »

  • Lobby Planet, ces mains invisibles qui guident les politiques, Gildas Jossec. « Ce guide touristique propose un aperçu thématique de l’influence des grandes entreprises sur les décisions politiques et sur la démocratie. A travers 52 adresses et 5 exemples concrets et documentés, vous apprendrez les moyens dont usent et abusent les grandes entreprises pour préserver ou agrandir leurs marchés, faire taire leurs détracteurs. Cela parfois au détriment de la santé publique et des vies humaines. Bien à l’abri du contrôle démocratique, la main invisible du marché contraint bel et bien la décision politique. Ce guide met un coup de projecteur sur les cabinets de lobbyistes, leurs organisations professionnelles, les réseaux, leurs méthodes et leurs tours préférés. »

  • Utopie et liberté, les droits de l’homme : une idéologie ? Miguel Benasayag. Au croisement d’une réflexion politique qui statue sur la nécessité de changer de regard, l’auteur propose une réflexion originale, nourrie de sa propre expérience. Il pose la nécessité d’établir une éthique de la liberté. L’auteur débute par la place de la torture et du corps dans nos États de droit. S’appuyant sur Freud et Lacan, il propose également une relecture critique de la fameuse expérience de Milgram sur la responsabilité individuelle, qui débouche sur l’esquisse de ce que pourrait être une éthique de la liberté, où l’utopie retrouverait sa place nécessaire, et ses limites.

JPEG Questionner la démocratie :

  • La démocratie des autres, pourquoi la liberté n’est pas une invention de l’Occident, Amartya Sen. « La notion de démocratie est si bien enracinée dans la culture européenne et nord-américaine, qu’elle est généralement considérée comme un concept purement occidental ; ainsi, la démocratie serait une valeur que l’Occident aurait pour mission de faire prévaloir et d’introduire dans les pays qui en auraient été jusque-là privés. Mais des difficultés inattendus, d’ordre militaire et politique, rencontrés par la coalition menée par les États-Unis durant la deuxième après-guerre irakienne, ont soulevé une vague de scepticisme sur les possibilités de faire adopter dans le pays, dans des délais relativement courts, un gouvernement démocratique. »

  • La démocratie planétaire : un rêve occidental ? Sophia Mappa. « Le modèle démocratique est fondé, entre autres, sur l’individu et une forme spécifique du pouvoir d’État. Cette conception est loin d’être partagée par toute la planète où dans la plupart des cas, le groupe a priorité sur l’individu et, pour ce qui est du pouvoir l’exclusivité, l’occulte, l’arbitraire, etc. l’emportent sur la pluralité et le droit. Il s’agit dans cet ouvrage de questionner les représentations du monde, les valeurs, les institutions et les pratiques sociales qui sont à l’origine du modèle politique occidental et les confronter avec d’autres représentations, d’autres valeurs, d’autres modes d’organisation sociale et politique. »

  • Désobéissance civile et démocratie, Howard Zinn. « Notre manière de penser est une question de vie ou de mort. Si ceux qui tiennent les rênes de la société se montrent capables de contrôler nos idées, ils sont assurés de rester au pouvoir. Nul besoin de soldats dans les rues. Nous nous contrôlerons nous-mêmes. Notre ordre social résulte d’un processus de sélection au cours duquel certaines idées sont promues par le biais de puissantes machines culturelles. Nous devons réexaminer ces idées et comprendre comment elles s’opposent à notre expérience du monde. Nous serons alors en mesure de contester l’idéologie dominante. »

GIF Participer au débat politique :

  • Renouveler la démocratie… oui, mais comment ? Serge Depaquit. « Les citoyens s’éloignent de plus en plus des formes traditionnelles de la démocratie. Abstention électorale, perte de confiance dans la représentation politique, replis identitaires, recherches de nouvelles formes d’engagement ... Comment comprendre cette évolution ? Comment agir pour reconstruire une citoyenneté plus large et plus effective qui ne peut résulter d’un aménagement de dispositifs conçus dans un contexte aujourd’hui dépassé ? »

  • Quelle démocratie voulons-nous ? Pièces pour un débat. Sous la direction d’Alain Caillé. « Quelle démocratie voulons-nous ? Celle des peuples, des nations, des individus, des mœurs, des cultures ? Une démocratie représentative, participative, directe, d’opinion ? Un mixte de tout cela ? » Repenser la démocratie en regardant son effectivité aujourd’hui, ses limites, comment elle pourrait être envisager pour un rapport plus horizontal. Quels liens a-t-elle avec l’économie, la mondialisation et quels en sont les enjeux. Ce livre met sur table tous ces aspects.

  • Pour une culture de la participation, Pierre Mahey. " Il ne s’agit pas de questionner la participation de façon générale et théorique, mais bien d’apporter des éléments d’aide à la décision dans la conduite et l’organisation de toute un batterie d’instruments plus ou moins performants qui tentent de donner la parole aux gens : conseils de quartier, comités d’habitants, fonds de participation des habitants, conseils économiques et sociaux, conseils de développement, ateliers d’urbanisme, forums citoyens, conseils des anciens, des jeunes, d’enfants, des étrangers, des handicapés, culturels, de santé, etc.

Retrouvez ici nos autres zooms.

Zoom outils

AgendaTous les événements

Brèves solidaires Tous les mois dans votre boite mail !

* Champs obligatoires

Voir les dernières Brèves.